Dysplasie

 

La dysplasie est une affection d'origine multifactorielle qui touche différentes races de chiens de toutes tailles (Border Collie, Retriever, Beagle, Samoyède, Berger de Shetland, Berger Allemand...). Elle peut se présenter au niveau de l'articulation de la hanche, ou du coude, et se caractérise par un mauvais emboîtement de la tête du fémur dans l'acetabulum (pour la hanche) ou différents défauts d'union des os de l'articulation du coude. 

dysplasie altdeutsche schäferhund

La malformation du bassin ou le mauvais emplacement de l'articulation provoque un frottement anormal des cartilages de l'articulation conduisant à une érosion prématurée de ces derniers. Afin de compenser, le corps produit de l'arthrose qui gène le mouvement de l'animal et rend ses déplacements douloureux.

 

Des ostéophytes se forment sur l'extérieur de l'articulation, l'ouverture s'évase, et cette malformation peut conduire l'animal à subir une chirurgie.

 

dysplasie altdeutsche schäferhund
Hanche normale A/A

Le diagnostique de la dysplasie se fait par le biais d'une radio lue par un vétérinaire désigné par le club de race comme lecteur officiel

Lors de cet examen, le lecteur mesure l'angle formé par les cols de fémurs au sein de l'acetabulum (Angle de Norberg-Olsson). Cet angle doit être supérieur ou égal à 105°. Si ce n'est pas le cas, le chien reçoit alors une note comprise entre B et E.

 

Une coaptation imparfaite, une laxité des tendons, une couverture acétabulaire insuffisante, une luxation de l'articulation, la présence d'ostéophytoses feront baisser l'évaluation lors de la lecture.

 

On pense, à tord, que la dysplasie est la malformation typique du berger allemand parce que le club de cette race fut le premier à faire des recherches à ce sujet et à tester les chiens, cependant très peu de races sont indemnes de cette maladie, et bien souvent, elles ne sont pas dépistées. 

dysplasie D chez le berger allemand ancien type
Dysplasie de la Hanche D/C

Les causes

 

Contrairement à la myélopathie dégénérative, la dysplasie n'est pas à 100% d'origine génétique, on la dit multi-factorielle. 

 

Une surpopulation utérine, une carence alimentaire, un trop grand apport en certains nutriments notamment en calcium, des activités inadaptées à l'age du chiot ou la croissance sur un sol glissant (carrelage) sont autant de facteurs pouvant être à l'origine de dysplasie de la hanche.

 

Prévenir la dysplasie

 

La première prévention se trouve dans la sélection des reproducteurs. Si elle est d'origine multifactorielle, la dysplasie demeure héréditaire : un chien atteint d'une dysplasie sévère la transmettra à sa descendance, c'est pourquoi il est recommandé de dépister le chien avant d'envisager de le faire reproduire.

Une fois le chiot arrivé à la maison, il sera important de le nourrir avec des aliments de qualité et de bien tenir compte de sa fragilité lors de ses activités en lui proposant régulièrement des jeux calmes.

 

« Plusieurs études ont démontré que seule une politique de dépistage et de contrôle, menée de manière pertinente sur le long terme, permettra d’obtenir de réels résultats, même si ces derniers sont lents et s’installent de manière très progressive. »

(Pr J-P Genevois)

 

chien d'eau - chien sauveteur
Nymëria nageant dans les eaux calmes du Gouët

Traiter la dysplasie

 

Malheureusement, malgré un travail de sélection drastique, il arrive que même dans une lignée où, sur 5 générations, les chiens sont indemnes de dysplasie, un ou deux individus souffrent d'une malformation du bassin ou de l'articulation. 

Différentes possibilités sont envisageables afin de traiter le chien :

 

La première, et selon nous la plus importante, est un travail de prévention par l'entretien de la musculature de manière saine et en douceur du chien atteint, avec de la marche dans l'eau (20 minutes tous les 3 jours suffisent), des séances de nage, et des exercices de proprioception... nous y consacrerons bientôt un article. Il nous semble également important de soutenir et de bien nourrir les cartilages par une alimentation adaptée, riche en oméga-3, entretenir un bon rapport phospho-calcique dans la gamelle, apporter des chondroprotecteurs (extrait de moule verte, MSM, bouillon d'os) et maintenir un poids stable sans excès qui serait délétère pour l'articulation. 

 

La seconde est médicale, par le suivi régulier du chien par un ostéopathe et un vétérinaire spécialisé qui pourront prescrire une médication adaptée et des anti-inflammatoires. 

 

 

dysplasie chien loup berger allemand poil long
Prothèse de hanche suite à une dysplasie sévère

 

La dernière est chirurgicale, il s'agit de remplacer la hanche du chien par une prothèse qui viendra immédiatement le soulager de ses douleurs. 

 

Si l'opération est impressionnante et demande de se déplacer dans une grande clinique spécialisée, le chien s'en rétablit assez bien et cela peut lui permettre de retrouver une vie normale, à condition que la greffe tienne et ne fasse pas de rejet.

 

Cette intervention demeure un important changement pour la vie du chien, c'est pourquoi il nous semble important de prévenir de ces désagréments en sélectionnant des reproducteurs sains. Selon le professeur Genevois, la sélection de reproducteurs en parfaite santé permettrait d'éliminer une grande partie des risques de développer cette malformation chez les grandes races. A force de sélection des meilleurs reproducteurs sur plusieurs générations, le pourcentage de chiots atteint devrait réduire considérablement. 

 

Espérons la disparition de cette maladie possible.

Les Loups d'Argoät © 2017 - contact : lesloupsdargoat@gmail.com

Altdeutscher Schäferhund - Berger d'Allemagne de l'Est à Poil Long et au Dos Droit 

SIRET : 85243061000018

 

Éleveur affilié au club de race