La Sensibilité Médicamenteuse MDR1

 

La Sensibilité Médicamenteuse MDR1 (Multi Drug Resistance) est une affection d'origine génétique touchant principalement les races de chien de berger (border collie, berger allemand, berger australien, colley, shetland...)

Topinette - J'freezing Du Jardin D'aouregan
Topinette - J'freezing Du Jardin D'aouregan

D'origine génétique, c'est un gène à transmission autosomique codominante, cela signifie qu'il suffit que le chien soit porteur d'une seule version du gène muté pour que la sensibilité médicamenteuse survienne. Un chien hétérozygote (c'est à dire qui est porteur d'un gène normal et d'un gène muté) présentera une sensibilité modérée quand un chien homozygote (porteur de deux gènes mutés) sera extrêmement sensible. 

 

Comment cela fonctionne ?

Le gène MDR1 (noté + lorsqu'il est normal) intervient dans la production d'une protéine (la Glycoprotéine-P) qui sert de barrière au passage de certaines molécules toxiques, dans le tube digestif et dans le cerveau. Ce gène a subi une mutation (notée -) vers le milieu du 18ème siècle chez un chien de berger, il présente la perte d'une séquence dans l'ADN qui empêche donc la production de la Glycoprotéine P : le chien devient alors plus sensibles aux molécules toxiques que son corps devrait normalement bloquer et éliminer via le foie et les reins. En effet, les molécules qui normalement devraient être bloquées par la protéine traversent aisément la barrière percée : voyez la comme une tranche d'emmental dont les trous laissent passer les molécules nocives jusqu'au cerveau. Les descendants de ce chien présentent aujourd'hui la même version du gène muté et par croisements hasardeux, peuvent même présenter les deux versions de ce gène. 

Cela entraîne des symptômes de surdosage médicamenteux, allant des troubles neurologiques, au coma, jusqu'à la mort de l'animal. 

 

Statut génétique Sensibilité du chien
 Chien sain : homozygote normal (+/+)  Aucune sensibilité
Chien porteur : hétérozygote (+/-) Sensibilité modérée
Chien atteint : homozygote muté (-/-) Grande sensibilité

 Chez l'Altdeutscher Schäferhund

La version mutée du gène est très rare chez l'altdeutsche, si bien qu'à ce jour, nous n'avons connaissance d'aucun chien la présentant. Néanmoins, il a été relevé des cas existant chez des bergers blancs suisses et des bergers allemands, aussi, cette mutation pourrait se retrouver chez nos chiens. D'où l'importance, selon nous, de tester les reproducteurs, afin d'éliminer complètement cette affection de la race. 

 

 

Pour cela, tous nos reproducteurs seront systématiquement dépistés sur ce gène par analyse ADN, et les chiens porteurs de la mutation seront écartés de la reproduction. 

En savoir plus et commander le test génétique pour votre chien.

 

 

Les molécules à éviter absolument en cas de sensibilité médicamenteuse MDR1 :

Ivermectine, Emodepside, Lopéramide, Moxidectine, Doramectine, Abamectine

 

Les Loups d'Argoät © 2017 - contact : lesloupsdargoat@gmail.com

Altdeutscher Schäferhund - Berger d'Allemagne de l'Est à Poil Long et au Dos Droit 

SIRET : 85243061000018

 

Éleveur affilié au club de race